NWphase 1
NW couture
innerwgeel-nov2008
index

Inner Wheel Belgium - Luxembourg

Anne Brant, la Présidente Nationale de l'Inner Wheel Belgique Luxembourg remet le chèque destiné à financer le projet Nepali-Women au Népal.

C'est en 2001 que Mme Anne Brant, Présidente Nationale Inner Wheel Belgique-Luxembourg, se joignit à Nepal-Secours pour mener de front le projet "Nepali-Women" destiné à promouvoir l'éducation des femmes adultes népalaises. Les défis : construire un bâtiment et trouver une enseignante. En septembre 2002 , les premiers cours furent donnés.

Les photos

Durant trois ans plus de 100 femmes ont fréquenté le centre répercutant leurs acquis dans la vie quotidienne : compter, écrire, lire furent des attributs qui favorisèrent de nouvelles activités. Vendre ses légumes et mieux estimer la valeur des biens, des marchandises, calculer le prix des repas et des locations de chambres pour les touristes ony été des effets immédiats. Mais le vrai changement est plus profond et donnera aux femmes une élévation qui les pose plus responsables et plus actives dans la vie sociale. La formation de multiples comités en est la preuve. Elles ont souhaité être présentes au sein d'organisations ou leur expérience et leur savoir apportent la sagesse et une vision complémentaire enrichissante.

Dix membres de l'Inner Wheel Belgique Luxembourg sont venues leur rendre une visite amicale.

La phase "deux" fut engagée en 2005 en transformant le centre d'éducation en centre de couture.Douze machines à coudre furent installés avec tout le matériel nécessaire.

Apprendre à coudre avec des professeurs chevronnés venant de la ville permettra aux femmes participantes de renouveller les vêtements de leur famille et de poursuivre l'entretien de ces vêtements. 

En  août 2007, l'Inner Wheel Belgique Luxembourg a poursuivi son aide financière pour l'année 2007-2008.

Dans la région, il y a maintenant trois centres de couture initiés par la présence du centre Inner Wheel. Plus de 10 propjets relatifs aux femmes ont été déposés auprès de notre représentant sur place. L'expérience du projet Nepali-Women est concluante !

Les photos

Madame Bea Heyse

National Representative & President of Council

2008-2009

Novembre 2008 : une nouveauté a été instaurée au Centre Nepali-Women de Torépani. Un certificat de fréquentation pour 6 mois a été remis aux participantes de la cession juin 2008 - juin 2009. Un rassemblement a eu lieu en présence D'André Mochamps, président Nepal-Secours Belgique et Ram Prasad Timilsina, Chairman Nepal-Secours Nepal. Les professeurs de couture ont souligné l'importance du centre et ont remercié l'Inner Wheel Belgique Luxembourg pour le soutien permanent depuis la création de Nepali-Women. Malgré l'emploi du temps très chargé de leurs journées (récolte du riz), la plupart des élèves ont tenu à venir au Centre.

Les photos

Février 2009 : le nouveau programme destiné à gérer le Centre Nepali-Women a été présenté au Comité National Inner Wheel.

1/ Prolongation des cours de couture jusqu'au 31.12.2009 avec 1 enseignante pour la classe actuelle. Le but : former cette classe pour devenir les prochains coachs en 2010.

2/ 2010 : création d'un groupe de  9 Centres de Soutien dont fera partie le Centre Nepali-Women. Nous souhaitons réaliser un quadrillage de la zone pour proposer l'aide et la formation des femmes népalaises dans de trés nombreux domaines :

Aide alimentaire, vestimentaire, habitation, formation sur l'hygiéne, la maternité, éducation, soutien lors de naissance, mariage, deuil, soins de santé, soutien psychologique, ...

Nous avons proposé aux dirigeantes de l'Inner Wheel de nous suivre et nous financer dans cette nouvelle voie.

Avril 2009 : Mme Béatrice Heyse, National representative Inner Wheel Belgique Luxembourg, nous informe de la décision du Comité National.

  

Janvier 2010 : le groupe de femmes MAILA  s'est structuré en une association qui gèrera les centres de notre zone ainsi que les projets suivants :

- éducation de la femme

- centres de couture et centres de santé

- microcrédit (Banque II) pour les habitations, les serres à tomates, les centres de fabrication des bougies, et tous les accompagnements sociaux.

Chaque femme est enrolée officiellement et peut bénéficier de l'aide de l'organisation. Plus de 2000 femmes ont accepté de participer à ce regroupement d'activités. Treize centres secondaires sont implantés pour rester prêts de la population de la zone.

- l'organisation gérera également la nouvelle clinique de Kaski en plus du Centre de Santé existant. Les soins gratuits seront gérés par les membres du comité local. Deux pièces seront ajoutées en mai prochain au-dessus de la clinique pour leur permettre de gérer ces nouvelles activités.

Mars 2010 : le Centre Nepali-Women se restructure en accueillant (en plus du Centre de Couture existant) une fabrique de bougies qérée par Maila et qui occupe 6 groupes de 8 femmes. Le projet est rentable dès le premier mois et procure du travail à une cinquantaine de femmes.

Mai 2010 : le dispensaire de Kaskikot sera terminé en octobre 2010. En plus des salles prévues au départ, nous ouvrirons une salle supplémentaire pour les accouchements (2 lits) et une nouvelle fabrique de bougies.

Les femmes continuent leur "ré" - évolution : 13 points de contacts ont été ouverts officiellement pour gérer les besoins des foyers de la zone (aide, soutien et microcrédits). La volonté du groupe Maila est extraordinaire. La gestion des microcrédits est exemplaire. 2001, Nepali-Women a accompli un pas déterminant. Quel chemin parcouru !