index

La clinique de Kaskikot :

Ce petit centre médical est la seule antenne médicale pour des milliers de villageois. Le médecin habite le village; il a fait ce choix malgré les possibilités beaucoup plus rémunératrices de travail dans la ville. Les locaux (deux petites pièces sombres) doivent être aménagés dans le cadre de notre projet de médecine gratuite. Notre connaissance des habitants de la région permet de réaliser une offre de médecine gratuite aux familles sans ressource. Notre étroite collaboration avec les dirigeants du district et notre comité népalais nous ont permis de dresser une liste non exhaustive des familles n’ayant pas la possibilité de payer les consultations et les médicaments. Il faut noter que ces familles, en cas de maladie, ne se rendent pas au centre médical car elles sont dépourvues de moyens financiers. La moindre maladie peut alors être fatale.

En novembre 2008, nous avons visité, en autre, une famille de 7 personnes, toutes plongées dans les affres d’une bronchite avancée, sans aucun soin. Transportées d’urgence dans notre centre, elles ont été soignées et ont ainsi échappé à l’aggravation de la maladie et aux éventuelles séquelles.

Nous avons besoin de sponsors pour soutenir cette activité médicale dont dépend la santé (...la vie) des habitants de notre district. Notre suggestion : la prochaine fois que vous irez consulter votre médecin, parlez-lui de ce projet et donnez-lui nos coordonnées. Nous avons des photos et nous pouvons transmettre un dossier de votre part.

Merci pour votre soutien.

Le bâtiment actuel, la réserve de médicaments, le médecin en compagnie d'André Mochamps et de Ram Prasad Timilsina

voir la seconde clinique

décembre 2013 : le nouveau bâtiment est terminé.